Les faisans

Ce type de faisan est
traditionnel, le coq est
de couleur rouge avec
un large collier blanc.
Il est d'assez forte
morphologie avec un
poids d'environ
1,6 Kg pour les coqs et
1,4 Kg pour les poules.
Cet oiseau se cantonne
bien sur les territoires,
étant moins nerveux que les autres souches.
Son vol est assez lourd et convient surtout pour
des territoires vallonnés ou montagneux.
Le faisan de Colchide est un oiseau sédentaire de la famille des phasianidés. Le faisan de Colchide vient d'Asie.
Il s'est adapté à l'europe occidentale et est maintenant utilisé pour la chasse notamment avec des lachers de faisans. sa taille varie de 60 à 90 centimètres. Son espérance de vie peut atteindre 8 ans.
FAISAN VENERE

 

Le faisan vénéré est un galliforme comme le faisan commun, la poule domestique, la caille et les perdrix. Originaire des régions boisées du centre et du nord de la Chine, il a été introduit en Angleterre en 1831, puis en France en 1870.

Le mâle pèse 1,4 à 1,6 kg. Sa queue très longue peut dépasser 1,80 m. Il arbore de vives couleurs : tête blanche rayée de noir, corps brun et or, queue brune et blanche striée de noir. La femelle a un plumage plus terne, brun foncé et brun clair.

Elle mesure 70 à 75 cm et pèse 0,9 à 1,2 kg.

L'espèce est habituellement polygame dans nos régions. La poule pond 7 à 12 oeufs dans un nid sommaire creusé à même le sol.

La plupart des éclosions ont lieu entre début mai et début juillet. A la fin de l'été les compagnies comprennent le plus souvent 3 à 6 jeunes accompagnés de leur mère.

 

Son cadre de vie : Les milieux forestiers

Le faisan vénéré est une espèce sédentaire. Mâles et femelles vivent séparément, le plus souvent en petits groupes, sauf en période de reproduction.

L'oiseau affectionne les milieux essentiellement forestiers où dominent les feuillus et qui possèdent des peuplements diversifiés, ponctués de nombreuses ouvertures : clairières, allées, coupes récentes... Il se perche dans les grands arbres aussi bien le jour que la nuit et s'abrite au sol dans la végétation basse.

Durant les premières semaines de leur vie les poussins se nourrissent presque exclusivement d'insectes qu'ils recherchent dans les endroits dégagés. Les juvéniles et les adultes ont un régime alimentaire très varié selon les territoires : baies, fruits forestiers, graines et végétaux divers, insectes et mollusques.

 

En France

 

 

Le faisan vénéré est actuellement peu représenté en France. Dans une dizaine de départements quelques populations naturelles se sont constituées. Dans une dizaine d'autres il se maintient grâce à des repeuplements réguliers. Il est peu présent dans le sud.

Les densités peuvent atteindre 5 à 30 oiseaux/100 ha selon la qualité des milieux. Les effectifs doublent habituellement en fin d'été. L'espèce apparaît tolérante même lorsqu'elle cohabite localement avec le faisan commun et ne nuit pas aux espèces autochtones.

 

Avenir du faisan vénéré

Le faisan vénéré est susceptible de vivre dans de nombreuses forêts françaises, même si dans certaines d'entre elles il ne peut subsister qu'en faible densité. Sa beauté et la qualité de sa chasse justifient les efforts entrepris depuis quelques dizaines d'années pour essayer de l'acclimater dans les milieux les plus divers.

 

Le faisan vénéré est une espèce chassable.

 

Faisan Obscur

 

   

Faisan Doré ... ou Faisan Tricolore (de la Chine) importé vers 1750.

 

 

- Dessus de la tête couvert de plumes à barbes déliées, d'un beau jaune.

- Petites plumes livides, clairsemées sur les joues.

- Sur les côtés du cou, mantelet on camail orange vif, taillé carrément et rayé transversalement de noir Nuque vert doré, avec une bande noire au bout des plumes.

- Dos et croupion d'un jaune très vif.

- Couvertures supérieures de la queue de même couleur et terminées de ronge ponceau.

- Gorge roux-fauve.

- Dessous du corps écarlate.

- Scapulaires bleu foncé à reflets violets, rémiges brunes.

- Pennes de la queue évasées en gouttière renversée et marbrées de marron et de noir, iris des yeux jaune éclatant. bec et pieds jaune clair, tarse éperonné.

 

Femelle plus petite que le mâle, généralement roussâtre.

  

  

 

  

Cette espère aime surtout le riz ...

 

... le chènevis, le froment où l'orge, le chou rouge, l'herbe, le feuillage, les fruits (prunes, poires, etc.), les insectes. Faute d'insectes, elle devient sujette a beaucoup de maladies.

 

Le Faisan Doré est depuis longtemps conservé a l'état tout à fait sauvage dans les parcs et bientôt il sera complètement naturalisé.

La faisane dorée pond plutôt que la faisane commune (quelquefois dès le mois de mars).

Elle est peu sujette à casser ses oeufs, qui ressemblent à ceux de la pintade.

 

Ils sont ovoï-coniques, de couleur café au lait clair, gros comme ceux des pigeons, à coquille dure.

   

  

Le faisan doré le plus éclatant de nos faisans ...

 

... forme ainsi un type à part (type du genre thaumalé).

Il ne reproduit de métis féconds ni avec l'argenté, ni avec le commun, et l'incubation dure 23 jours an lieu de 26.

 

Le mâle est gros comme la bartavelle.

Il s'accouple avec la poule domestique et donne des métis généralement stériles et plus remarquables par

la délicatesse de leur chair que par l'éclat de leurs couleurs.

On en connait deux variétés : le charbonnier et l'isabelle.

 

Il ne faut pas donner au coq plus de 2 ou 3 femelles, sinon les oeufs ne seraient pas tous fécondés.

 

 

Le Doré prend quelquefois de violentes colères ...

 

... contre sa femelle et la tue.

Il faut s'empresser de se débarrasser de ce féroce époux, dut-on le tuer à son tour.

 

Car un coq qui une fois a égorgé sa femelle tuera ensuite autant qu'on lui en donnera.

Pour éviter ces malheurs, il est hon de placer, en haut de la volière, de petites planches en forme d'étagère.

La femelle menacée s'y réfugiera.

On bien on séparera les époux en ne les réunissant qu'une heure ou deux chaque matin.

Quelques éleveurs rognent jusqu'au sang le bec du mari brutal qui, ainsi désarmé, ne peut porter que des coups peu dangereux.

faisan doré ROYAL

Coq faisan vénéré Coq faisan vénéré
Coq faisan vénéré
 Originaire de l'Asie méridionale, elle a été introduite en Europe par les Grecs et les Romains. Toutefois, les sujets que l'on trouve dans nos régions sont issus de nombreux croisements avec le faisan à collier et le faisan de Mongolie, et nombre d'entre eux proviennent de lâchers effectués à partir d'individus couvés et élevés artificiellement. L'élevage des faisans se pratique essentiellement en vue du lâchage pour la chasse. Seules sont conservées les femelles nécessaires à la reproduction. Celles-ci pondent chacune, d'avril à fin juin, de 50 à 60 œufs. L'élevage en parquet individuel de 15 à 20 m2 comprenant six poules et un coq donne de meilleurs résultats que l'élevage collectif, en raison de l'agressivité des faisans. L'incubation dure 24 jours, à une température de 38,5 à 39 °C et de 60 à 70 % d'humidité. Les faisans sont lâchés sur le lieu de chasse à partir de deux mois.

 

Faisan argenté

Cet oiseau très peu farouche se promène tranquillement, à deux pas de nous, tout en nous surveillant quand même, et va de ci de là d'une démarche qui ne manque pas de grâce et de noblesse, laissant aux visiteurs tout loisir d'admirer son superbe plumage. On pourra remarquer sur la photo du centre la pureté du blanc des plumes de la queue et leur largeur importante.

Asiatique comme la quasi totalité des faisans, le faisan argenté est présent dans la littérature et poésie chinoises depuis des temps très reculés. Il y était même mentionné comme le Phenix blanc.
Classification
  • O : Galliformes
  • F : Phasianidae
  • GE : Lophura nycthemera
Noms vernaculaires
  • Français : Faisan argenté
  • Anglais : Silver Pheasant
  • Allemand : Silberfasan
  • Espagnol : Faisán Plateado
  • Italien : Fagiano argentato
Physiologie
  • Longueur : 90-120cm
  • Poids : ~1,6kg
  • Longevité : Jusqu'à 10 ans
  • Statut : non menancée
Forêts denses de bambous et de buissons, en Chine du sud-ouest, Birmanie, Vietnam, Cambodge, Thailande, Laos...

Quelques précisions sur l'espèce

Il vit sur les versants des montagnes, jusqu'à une altitude de 2000 m, dans les forêts denses de bambous et de buissons, en Chine du sud-ouest, en Birmanie, Vietnam, Cambodge, Thailande, Laos...

Il semble que le faisan Argenté soit moins farouche que d'autres espèces. Il préfère courir que voler. Il n'est plus très abondant dans son habitat et il y a probablement plus de Faisans argentés dans les élevages que dans la nature. Malgré cela je n'ai trouvé nulle part une mention de menace quelconque sur l'espèce.

 

 

faisan doré isabelle

Commentaires (2)

1. bébère (site web) 25/08/2011

Bonsoir,
Vous avez un blog superbement bien fait de beaux gifs et cette article très complet sur un bel oiseaux -- je ne comprend pas pourquoi il y en a qui les tuent merci pour votre beau blog A+ bonne fin de semaine

2. Bennani Lotfi 13/02/2010

je suis un vétérinaire et je m'occupe de l'élevage du faisan je serais très reconnaissant si j'obtiens plus de données

merçi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

1237822791-u334l6hg.gif



Les Trésors de Catherine

Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com 

  Chez-youkette.com Chez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com

Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com


Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com


Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com


Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com  Chez-youkette.com   Chez-youkette.comChez-youkette.comChez-youkette.com 

  

 

 

Les Trésors de Catherine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×